Marc Belleau, basse

Marc Belleau, basse Natif de Montréal Marc Belleau a été, pendant deux ans, membre de l'Atelier Lyrique de l'Opéra de Montréal où il s'est vu décerner la bourse Louis Quilico. Il a été deux fois récipiendaire d'une bourse de la Fondation Jacqueline Desmarais pour les Jeunes Chanteurs Canadiens. Le Conseil des Arts du Québec lui a aussi accordé une aide financière lui permettant de se classer comme finaliste au concours d'Art Lyrique de Marmande en France dans les catégories mélodie et opéra. Il a travaillé avec des chefs d'orchestre tels que : Charles Dutoit, Bernard Labadie, Paul Sacher, Michelangelo Veltri, Christian Badea et David Agler.

Sur la scène lyrique il a chanté dans plusieurs productions telles que : Manon, Alexandre Bis, Andrea Chenier, Roméo et Juliette, Madama Butterfly, La Traviata, Les Contes d'Hoffmann, La Fille du Régiment, The Student Prince, Peter Grimes, Madama Butterfly, Pénélope, Salomé, The Rape of Lucretia, La Navarraise, La Veuve joyeuse, La cambiale di matrimonio, Alexandre Bis, Le barbier de Séville, Un ballo in maschera. Il a chanté pour différentes maisons d'opéra canadiennes: Montréal, Québec, Vancouver, Ottawa, et en Europe : Rennes, Tours et Caen.

En concert il a pris part, avec l'Orchestre symphonique de Montréal, aux enregistrements de l'Opéra Les Troyens et de l'oratorio L'Enfance du Christ d'Hector Berlioz. Avec le prestigieux Festival de Lanaudière, il a été invité pour tenir le rôle de Presto dans Les mamelles de Tirésias de Poulenc. Au festival de la ville de Lachine, il a chanté dans La Symphonie no.9 de Beethoven avec l'Orchestre Métropolitain sous la direction de Yannick Nézet-Séguin. C'est en France, qu'il a fait ses débuts européens comme concertiste, avec la Philharmonie de Lorraine dans un Requiem allemand op.45 de Brahms. Avec le Studio de musique ancienne, sous la direction de Christopher Jackson, il a été soliste pour leurs concerts intitulés: Magnificat, Séduction Sacrées, Campra à Versaille, et L'Oratorio de Noel de Jean-Sébastien Bach.

M.Belleau a eu l'occasion d'interpréter quelques messes et oratorios tels que : le Magnificat (J.-S. Bach), la Passion selon St.-Jean (J.-S. Bach), la Messe de Requiem (Fauré), la Missa brevis KV 49 (Mozart), la Messe de Requiem (Mozart), la Messe de minuit (M.-A. Charpentier), la danse des morts (Honneger), la Cantate du café (J.-S.Bach), et le Messie (Handel) avec différents ensembles.


Ce site est la propriété de l'Ensemble vocal Polymnie
© Tous droits réservés 2000-2017