Monique Pagé, soprano

Monique Pagé, soprano Née à Québec, le soprano Monique Pagé est une figure bien connue de la scène lyrique canadienne, tant pour ses rôles à l'opéra, que pour la musicalité raffinée qu'elle révèle en récital et en concert.

À l'opéra, elle s'est distinguée dans plusieurs rôles importants du répertoire, dont « Violetta » (La Traviata), « Mimì » (La Bohème), « Marguerite » (Faust), « La Contessa » (Le Nozze di Figaro), « Alcina » (Alcina), « Donna Elvira » (Don Giovanni), « Susanna » (Le Nozze di Figaro), « Micaëla » (Carmen) et « Susanna » (Il Segreto di Susanna), sur les scènes des opéras de Montréal, de Québec, de Vancouver, du Manitoba, d'Edmonton, de Saskatchewan et de l'Opera Lyra Ottawa, ainsi qu'en tournée avec l'Atelier Lyrique de l'Opéra de Montréal. Madame Pagé a fait ses débuts en France, dans l'opéra L'appel de la Mer d'Henri Rabaud, à l'Opéra de Nancy et de Lorraine. En mars 2003, elle s'est produite à Moscou, où elle a donné des récitals dans le cadre des Journées du Québec.

Cultivant avec un égal plaisir son intérêt pour des genres musicaux diversifiés, Monique Pagé possède aussi un vaste répertoire de lieder, mélodies, oratorio et musique sacrée qu'elle a interprété avec des ensembles reconnus, tels que Les Violons du Roy, Le Studio de Musique Ancienne de Montréal, l'Orchestre Baroque de Montréal, l'Orchestre Symphonique de Montréal, l'Orchestre Symphonique de Québec, I Musici, Appassionata, McGill Chamber Orchestra et sur les ondes de Radio-Canada/CBC. Monique Pagé a aussi paru dans le film Puccini ou la fin de la voix diffusé sur ARTV, dans lequel elle prête sa voix à plusieurs héroïnes légendaires des opéras de Puccini, ainsi que dans Opera Stories (Fausta) et dans Opera Easy, deux séries diffusées sur Global et Bravo.

On a pu l'entendre, cette saison, dans La Flûte Enchantée avec la Calgary Opera, l'Orchestre Symphonique de Montréal, la Société de Musique de Chambre de Québec et Radio-Canada dans un programme Beethoven et Spohr, en récital avec les Poètes de l'Amérique Française à Montréal, en Syrie et au Liban, ainsi que dans le nouvel opéra de chambre d'Éric Lefebvre Constance ou les amours de Mozart. Ses prochains engagements comprennent entre autres La Symphonie des mille de Mahler avec l'Orchestre Symphonique de Québec, le Stabat Mater de Pergolèse avec la Sinfonia de Lanaudière, le Stabat Mater de Dvořák, le Requiem allemand de Brahms, et une tournée de concerts dans les Maritimes avec le New Brunswick Symphony et le ténor canadien Marc Hervieux.

Monique Pagé est récipiendaire de nombreux prix, dont le Prix Raoul-Jobin, le Prix John-Newmark, le Prix Diana-Soviero, le Prix Joseph-Rouleau (prix des Jeunesses Musicales du Canada) et le Prix de scène du Gala d'excellence des arts et de la culture du Québec.


Ce site est la propriété de l'Ensemble vocal Polymnie
© Tous droits réservés 2000-2017